Mobirise

Le festival d’idées du Werkbund Suisse 
Samedi 26 mai 2018 à Zurich

Tes idées sont requises!

Le délai de remise est fixé au 4 mars 2018.

Le festival

  • t’invite à regarder de près, à concocter et à susciter des idées;
  • t’offre une scène;
  • est source d’inspiration et donne la possibilité d’échanger;
  • te propose des choses simples de manière convaincante et fraîche comme au marché;
  • invite à discuter des questions de création et de conception – de manière variée, surprenante et interdisciplinaire;
  • t’offre boissons et restauration au bar; musique et danse en soirée. 

Quand

Samedi 26 mai 2018
de 13h30 à 23h

Kulturmarkt Zürich
Aemtlerstrasse 23
8003 Zurich
www.kulturmarkt.ch

Qui

Tous les inventeurs et toutes les inventeuses peuvent prendre part au festival dès l’âge de 14 ans.


Super simple – voici de quoi il s’agit 

A la maison, à l’école, au travail, durant ton temps libre, en ligne ou hors ligne: tu te meus dans des espaces emprunts de création et processus. Tu utilises des choses, des systèmes et des structures. La création est partout, mais les choses qu’elle fait naître ne correspondent pas toutes à tes représentations ou à tes besoins.

A ton avis, où faudrait-il agir?

La vie: as-tu une idée qui

  • l'allège?
  • l'embellit?
  • l'améliore?
  • l'enrichit? 

Montre-nous ton idée à travers un film court réalisé avec un smartphone.

Durée: une à deux minutes maximum
Format: mp4, mov (max. 30 MB) 

Remise du film: jusqu’au 4 mars 2018 au plus tard 

Tu as au moins 14 ans. Il n’y a pas de limite d’âge vers le haut.

Par l’envoi de ta contribution, tu reconnais  

  • les conditions du Festival d’idées;
  • la décision du jury.

Par ton inscription, tu confirmes

  • être en possession de tous les droits du film que tu as remis;
  • que ton film ou ton idée n’enfreignent aucuns droits de la personnalité ni droits d’auteur.
  • Tu es d’accord, que ton film et toutes les éventuelles images prises de toi durant le festival (image, son, film) soient publiées (sur notre chaîne Youtube, sur nos sites Internet, dans des médias, etc.) sans prétention d’honoraires de ta part.

Si tu as moins de 18 ans, l’autorisation de tes parents est requise.

Les contributions au contenu raciste, sexiste, portant atteinte à l’honneur ou présentant des idées déjà commercialisées par la personne les soumettant sont exclues de la sélection. 

Les idées remises sont examinées et transmises au jury. Ceci uniquement si les critères formels et de contenu sont respectés.

Le jury décide ensuite à mi-mars 2018 qui pourra présenter son idée sur la scène le 26 mai 2018.                                   

Il prend les choses suivantes en considération:

  • Réponds-tu à notre question?
  • Ta réponse est-elle compréhensible?
  • Ist sie originell?
  • Est-elle originale et quelle est sa valeur créative?

Le jury prend ton âge en compte. 

Tu sauras d’ici début avril 2018 si tu montes sur scène ou non lors du festival.  

Si oui:
La scène du festival est à toi pour trois minutes.
Tu reçois une entrée gratuite et un bon valable au bar.

Si non:
Tu es tout de même bienvenu-e en tant que visiteur ou visiteuse et il se peut même que ton film soit montré lors du festival (dans la rubrique «Malheureusement non».) 

Le jury 

MERET ERNST

Meret Ernst travaille depuis 2003 en tant que rédactrice pour Design & Kultur chez Hochparterre ainsi que chargée de cours en histoire du design à la HGK Bâle. Elle devient vice-présidente de la Swiss Design Association SDA en 2010 et conseillère de la Haute école spécialisée zurichoise en 2011. En 2014, elle reçoit le Prix culturel Greulich récompensant le journalisme de design. Avant 2003, l’historienne de l’art était curatrice d’expositions portant sur la culture quotidienne, le graphisme et le design.

Photo: Cortis Sonderegger

CHRISTIAN ETTER

Après son apprentissage en tant que typographe, Christian Etter travaille comme directeur artistique pour Saatchi&Saatchi à Milan, en tant que conseiller pour Fabrica à proximité de Venise, ainsi que directeur pour Unit9 à Londres. Entre-temps, il s’engage socialement à Lausanne et Bogota. Il mène aujourd’hui son propre studio (etterstudio.com), où il propose ses services en collaboration avec différents partenaires de prestation de services dans les domaines du développement de stratégies, du design & développement, de la communication et de la logistique. Il est de plus co-directeur du Museum of Digital Art MuDA à Zurich (https://muda.co) et président de la Digital Arts Association à Zurich. Ses travaux ont déjà été récompensé par plusieurs distinctions internationales.

Photo: Christian Etter

MATHIS FÜSSLER

Mathis Füssler est président du groupe régional SWB Zurich et membre du comité central du SWB. Graphiste et concepteur d’expositions, il mène depuis 1998 un atelier à Zurich dont les axes essentiels sont l’architecture d’exposition, le design, la conception graphique d’affiches et de livres. Il enseigne dans diverses écoles d’art et de design telles que l’Institut pour la communication visuelle de la HGK à Bâle, l’Ecole du design (Schule für Gestaltung) de Bâle et l’Ecole d’art et de design (F+F Schule für Design und Kunst) de Zurich. Il est chargé de cours ordinaire à l’Institut d’architecture de la FHNW de Bâle depuis 2009. Il a commencé des études de Master en aménagement du territoire à l’EPF de Zurich en été 2017.

Photo: mise à disposition

MARKUS FREITAG

Markus Freitag est employeur et fournisseur d’idées, fabricant de sacs, recontextualiseur de bâches de camion, designer, fondateur, développeur, représentant, parfois dilettante, cycliste, père et snowboarder. Après une formation de décorateur et concepteur d’expositions, il a fait des études spécialisées en communication visuelle à la HGK de Zurich (actuelle Haute école d’art de Zurich) de 1991 à 1993. Alors qu’en 1993 on ne trouvait pas encore de sacs de coursiers à vélo en Suisse, il décide avec son frère Daniel d’en coudre eux-mêmes quelques-uns. Il est depuis employé dans sa propre entreprise: il y est l’un des deux directeurs créatifs. La FREITAG lab. ag emploie aujourd’hui environ 170 collaborateurs et produit 400000 produits par année, essentiellement des sacs, mais depuis peu aussi des vêtements constitués de matériaux robustes, biodégradables et produits de manière durable, made in Europe. Elle exploite par ailleurs 18 magasins propres, dont deux à Tokyo.

Photo: Roland Tännler/FREITAG lab

CHRISTINA SCHUMACHER

Christina Schumacher enseigne et fait de la recherche en tant que sociologue dans des écoles d’architecture. Elle collabore au sein d’équipes interdisciplinaires avec des architectes et planificateurs et planificatrices lors de concours et planifications, fait partie de jury en tant qu’experte spécialisée et s’engage pour une architecture sans obstacle pour toutes et tous. Elle habite au centre de Zurich avec son compagnon et leurs trois enfants.

Photo: Tres Camenzind


La vie: as-tu une idée qui 
l'allège?
l'embellit?
l'améliore?
l'enrichit? 

Si oui n’hésite pas. Participe au Festival d’idées du SWB! C’est simple. Super simple. 

Une action du Werkbund Suisse SWB

Le Werkbund Suisse, SWB, est une des associations de créatrices et créateurs les plus prospères de Suisse. Il constitue un repère important dans les débats nationaux autour de la création depuis 1913. Le Werkbund Suisse se préoccupe des questions liées à la création et à la perception. Il se veut un lieu de débats sur le processus créatif et sa mise en œuvre au travers de concepts et de réalisations appropriés. Au-delà des débats spécialisés, le SWB s’adresse également à un public plus large. De manière variée et toujours interdisciplinaire, il lui importe de promouvoir le design (Gestaltung) en tant que dimension essentielle du quotidien dans la discussion.

SUPER SIMPLE EST SOUTENU PAR